Les Cigales, ces clubs d'investisseurs citoyens qui soutiennent des projets d’Economie Sociale et Solidaire, recherchent des "Fourmis" à aider.

C’est un curieux appel lancé à Grenoble : Cigales cherchent… Fourmis. Apparus en France dans les années 80, les Cigales sont des « clubs d’investisseurs citoyens » rassemblant entre 5 et 20 particuliers qui mettent en commun une partie de leurs économies pour soutenir pendant cinq ans des projets d’entreprise à la plus-value sociale, écologique ou culturelle. Au bout de cinq ans, ils récupèrent leur mise. « Il faut être clair : l’objectif, ce n’est pas vraiment de s’enrichir », précise Mathilde Sihr, coordinatrice régionale des Cigales.

Contrairement au dicton, les CIGALES sont prévoyante est solidaire. Celle de Rillieux compte 14 membres qui s'engagent à investir dans des entreprises du territoire. En 5 ans, le club a collecté 24 215€.

>> Découvrir l'article en entier <<

Disponible au format PDF sur demande.

 

Investir dans des projets à taille humaine, ces petits cercles d’épargnants solidaires mus par d’autres objectifs que l’appât du gain le font depuis près de quarante ans. Un travail discret et efficace au profit des territoires.

Vingt personnes mettant chacune au pot commun 30 ou 50 euros mensuels ont le pouvoir de faire avancer la transition écologique, tout en revigorant l’économie locale. Voilà ce que découvrent, un brin euphoriques, les nouveaux venus aux Cigales (Clubs d’investisseurs pour une gestion alternative et locale de l’épargne solidaire). L’acronyme est chantant, mais la bestiole largement méconnue du grand public. Cigales ? Nés au début des années 1980, ces petits cercles d’épargnants mus par d’autres objectifs que l’appât du gain permettent la floraison d’initiatives propices au développement durable des territoires. Partout en France, les Cigales effectuent un discret mais efficace travail de fourmis.

Un contrat d’apport a été signé, la semaine dernière, entre L’Étang des cigales et l’association La Caravane des possibles à Villefontaine. Par cet accord, L’Étang des cigales accorde un prêt de 2 000 euros à La Caravane des possibles pour soutenir son activité de création d’un bistrot solidaire à Servenoble.

L’Étang des cigales est un Club d’investisseurs pour une gestion alternative et locale de l’épargne solidaire (Cigales). Une structure de capital-risque solidaire mobilisant l’épargne de ses membres au service de la création et du développement de petites entreprises locales et collectives. À Villefontaine, L’Étang des cigales rassemble une douzaine de personnes, qui mettent une partie de leur épargne en commun.

Trouver un club Cigales